Le Lot 340 communes La vie Histoire Passé Présent Futur Rechercher
tour lotoise
Stéphane Ternoise 
tour lotoise
Théâtre 
tour lotoise
Romans 
tour lotoise
Livres sur le Lot 
tour lotoise
Musique 
tour lotoise
Catalogue 
tour lotoise lotois.fr tour lotoise

Vote Front National dans le Lot Cahors Figeac...


Municipales avant européennes...




Cahors, municipales 2014 : un enjeu départemental majeur de Stéphane Ternoise
Publié au premier trimestre 2014...
Une vision des choses alors non lue...

Rapidement confirmée par la réalité...

Qu'écrivait ST au sujet du Front National ? Extraits



Quant au Front National, des informations de leur dépêche prétendent qu’il aurait abandonné l’idée d’une liste, faute de 35 candidats crédibles... Cahors, officiellement, reste un "bastion de gauche sans FN"... il est vrai qu’il existe un PC bien implanté... Mais Marine LE PEN, au premier tour de l’élection présidentielle 2012, avait obtenu 1 443 voix, soit 13% des exprimés. Avec 11 273 votants sur 13 839 inscrits. Jean-Luc MÉLENCHON ne la dépassait que de 148 bulletins.
L’élément le plus significatif me semble être la comparaison avec 2007 où Jean-Marie LE PEN recueillait 845 suffrages, 7,13 % des 11 852 exprimés.
Le "parachutage" d’une figure du FN dans le Quercy semble improbable pour ces élections (ça se prépare avant le 1er janvier !) mais nos élus auraient tort de continuer à prétendre que le Lot se situe en dehors de la "vague marine." Les résultats des élections présidentielles témoignent d’ailleurs d’un "étonnant" niveau similaire à l’échelle du département, 13,48% en 2012 contre 7,22% en 2007.
Je rappelle qu’au niveau national nous avions 2007 : 10,44% - 2012 : 17,90%... l’écart, stable, entre la moyenne nationale et notre département ne permet pas d’épiloguer sur une terre hostile à ces extrêmes... Juste un léger décalage... (2002 : Cahors : 11,38% - Lot : 10,47% - France : 16,86%)
Que fera cette quinzaine de pour cent sans papier... à mettre dans l’urne ? Seront-ils les meilleurs alliés de la gauche délabrée comme si souvent au niveau national ?

Si les citoyens opposés au système PRG-S ne prennent pas rapidement conscience de l’urgence d’une union républicaine, le FN représentera rapidement, ici également, la principale force d’opposition, d’alternance. Que les adeptes des réactions de l’autruche regardent le Tarn-et-Garonne où, après avoir écarté, en 2007, Jacques Briat avec une grande mise en orbite par la Dépêche du Midi, Sylvia Pinel (introduite dans les campagnes du coin par Jean-Michel Baylet dont elle était chef de cabinet au conseil général) a conservé son mandat de députée en 2012 face à une candidate du FN (59,86% des exprimés, soit 34,09 % des inscrits).
Plus le FN montera, plus le PRG-S sera le meilleur rempart... Il serait temps que les électeurs de gauche disent stop aux élus dont l’attitude semble trahir ce genre de pensées... De Michel Noir, nous n’avons retenu qu’une analyse : « plutôt perdre les élections que son âme. » Des électeurs de gauche préfèrent que les candidats étiquetés de gauche perdent les élections plutôt que de donner de la gauche le pitoyable spectacle auquel trop de citoyens semblent habitués, certes avec fatalisme et dégoût...
Souvenez, ou méditez : sa dépêche lui avait naturellement donné la parole, en couvrant un « rassemblement républicain hier soir à Castelsarrasin. »
Article en ligne publié le 15 juin 2012 sous le titre « Castelsarrasin. "Nous sommes des combattants de la liberté" » : « Il faut combattre et condamner ceux qui défendent ces idées malsaines qui font les nationalismes, et leur dire haut et fort qu’on n’en veut ni en Tarn-et-Garonne, ni ailleurs. Car l’Histoire nous donne des obligations, notamment celle de chérir la liberté, la fraternité, la laïcité, et de battre dès dimanche leurs opposants. » Et Jean-Michel Baylet de citer François Mitterrand qui achevait ses discours en clamant : « Liberté, liberté chérie, combats avec tes défenseurs ».
La Liberté selon Jean-Michel Baylet ! Mais pas la liberté de créer ?

(...)

Le même journaliste, toujours dans le Tarn-et-Garonne, après les cantonales 2008 se réjouissait « force est de constater que dans tous les cantons les candidats qui se signalent en votant le budget du conseil général ou en ne s’y opposant pas ont tous été réélus, sauf un. À Grisolles, le sortant Jean-Marc Parienté (Parti Socialiste), battu [par] Patrick Marty (Parti Socialiste), a fait les frais d’une primaire fratricide pour… 14 voix ! » tout en notant « à Moissac, le radical Guy-Michel Empociello retrouve son siège très largement (plus de 62 %), la candidate du Front national parvenant à signer un inquiétant 38 %… »
Nous étions à l’étape 60-40 lors d’un duel PRG-FN au second tour... Il restera droit dans ses bottes bayletisées, l’Alain, quand la victoire ne tiendra qu’à quelques voix ? Je ne suis qu’un chroniqueur de cette histoire, je raconte ce que j’ai connu... ne me demandez pas de solutions... Je sais, il faudrait se taire... fermer son clapet, les laisser faire... Tellement d’enjeux en jeu...

(...)


La France est un pays officiellement démocratique, avec des élections libres.
De fait, une oligarchie, avec des élections de plus en plus contrôlées par les partis (discrètes réformes électorales présentées sous le versant de la féminisation des assemblées...).
Naturellement, "tout le monde" peut adhérer aux partis... ils ont même besoin de colleurs d’affiches !
Naturellement, "tout le monde" peut créer un nouveau parti...

Mais quand le bulletin de vote devient le seul moyen d’hurler "ça suffit", les extrêmes progressent...

L’absence d’une liste Front National à Cahors permettrait de masquer cette montée... mais les européennes suivent...



municipales 2014



Cahors, municipales 2014 : un enjeu départemental majeur




- Acheter ce livre en papier ou numérique



- Présentation.

- La table et chronique de ce livre sur cahors.pro













Ajout avis lotois

- le 14 décembre 2014 à 15 heures 47
par Jacques : Voilà le genre d'analyse qu'on ne trouve pas dans la dépêche ni dans la vie quercynoise... mais effectivement, il faut un jour ouvrir les yeux quand on reste des années la tête enfoncée... comme les autruches, oui... Je n'avais jamais entendu aprler de ce livre...



Qui a écrit cet article ? Ternoise


Le 29 05 2014 à 14 : 30


Le contact lotois du site






Saint-Cirq-Lapopie 
Montcuq 
Limogne en Quercy 
Cahors 
Gariottes 
Lavoirs 
Dolmens 
Pigeonniers